Accueil Année 2020 Carême 2020 > L’annonce à Marie et à Joseph

L’annonce à Marie et à Joseph

Contenu de la page : L’annonce à Marie et à Joseph

Mercredi 25 mars 2020, Fête de l’Annonce à Marie.

Nous pourrions raconter l’histoire ainsi, à la manière de Luc :

« A Nazareth, un minuscule village de Galilée, une toute jeune fille nommée Marie s’apprêtait à quitter la maison de son père pour celle de Joseph, son futur époux. Or, quelque chose survint. C’était léger comme le vent, doux comme la caresse d’une plume. Marie entendit la voix d’un ange, d’un envoyé de Dieu. Les mots qu’il disait la bouleversèrent. Elle allait être mère et son enfant serait un fils du Très-Haut, un descendant du grand roi David. Marie interrogea : comment concevoir alors qu’elle ne partageait pas encore la couche de son futur époux ? Qu’elle soit sans inquiétude, répondit le visiteur, le souffle du Très-Haut viendrait sur elle et l’enfant serait Fils de Dieu. En son cœur, la jeune fille consentit : « Je suis la servante du Seigneur. » Et en son sein, la parole du très-Haut prit chair. Marie prit sa place dans la maison de Joseph … »

Ou nous pourrions raconter la même histoire à la manière de Matthieu :

« Il y avait un homme du nom de Joseph fiancé avec une jeune fille, nommée Marie, qui se trouva enceinte. Joseph décida de rompre son engagement secrètement afin d’éviter de faire du tort à la jeune fille. En effet, selon la Loi de Moïse, l’adultère public est puni de lapidation. Mais, avant qu’il parle à la famille, il fut visité en songe par l’ange du Seigneur qui le rassura. Il pouvait prendre Marie pour épouse car l’enfant qu’elle portait n’était pas un fruit du péché mais l’œuvre de l’Esprit saint. Au réveil, Joseph prit chez lui la jeune Marie comme son épouse. Et quand vint la naissance, il donna à l’enfant le nom de Jésus comme l’ange lui en avait donné l’ordre. Cet enfant était né à Bethléem en Judée … »
Lorsque Dieu s’en mêle, nos vies peuvent être bouleversées, mais dans la confiance tout devient possible. C’était aussi la devise du bienheureux Jean-Baptiste Fouque (1851-1926) qui a entouré Marseille d’une ceinture de charité.

Les citations sont de Madame Christine Pedotti, extraites de « Jésus, une encyclopédie » éditée chez Albin Michel, Paris 2017, pages 113-114.

Jean-Marie Maestraggi.

Haut de page


Liens pratiques

1

Basilique Notre-Dame de la Garde