Accueil Actualités et agenda La Basilique > Saint Benoît de Nursie (480 - 547)

Saint Benoît de Nursie (480 - 547)

Contenu de la page : Saint Benoît de Nursie (480 - 547)

Samedi 11 juillet 2020

Saint Benoît de Nursie

Saint Benoît nait à Norcia, en Ombrie, vers 480. Après avoir étudié à Rome, voulant rompre avec le monde, il se retire dans une grotte à Subiaco. Mais devant l’hostilité de certains moines d’alentour, il gagne la Campanie et s’établit au Mont Cassin, d’où va rayonner sa sainteté et se répandre sa règle. Il y meurt le 21 mars 547. La liturgie a retenu la date du 11 juillet pour fêter ce Père des moines d’Occident qui est aussi le patron de l’Europe depuis 1964.

La liturgie de la fête s’inspire de la Règle monastique établie par Benoît. Ce maître spirituel a voulu fonder une école où l’on apprenne à « servir le Seigneur », en « ne préférant rien à l’amour de Dieu » et en marchant « d’un cœur libre sur le chemin de ses commandements » ; Il a fait de la concorde fraternelle et de la paix, l’âme de toute vie de communauté, insistant par dessus tout sur le service de Dieu dans la prière et la disponibilité envers les frères, en qui on doit toujours « découvrir le Christ ».

Jusqu’à ce jour 16 papes ont pris le nom de Benoît. Le premier a été élu en août 574, c’est à dire moins de 30 ans après la mort de Saint Benoît. Benoît XV a été pape pendant la première guerre mondiale et Benoît XVI a succédé à Jean-Paul II.

Haut de page


Liens pratiques

1

Basilique Notre-Dame de la Garde