Accueil Actualités et agenda La Basilique > Dieu, viens à mon aide

A - Dieu, viens à mon aide

Contenu de la page : A - Dieu, viens à mon aide

Ayant vécu la première période de sa vie en Orient et la seconde en Occident, Jean Cassien réalise une sorte de pont entre ces deux mondes.
Il a contribué à implanter en Occident la lumière de l’Orient et la ferveur de la vie religieuse de l’Égypte.
Par lui, à travers lui, ce sont bien les Pères du Désert que nous entendons.
Les grands fondateurs d’ordres se sont inspirés de ses écrits : saint Benoît, saint Dominique, saint Bernard, il a marqué aussi saint Thomas d’Aquin.

Jeudi 23 juillet 2020.

Jean Cassien (350-432)

Dieu, viens à mon aide

Sur la prière :

« Nous prions dans notre chambre, lorsque nous retirons entièrement notre cœur du tumulte et du bruit des pensées et des soucis et que, dans une sorte de tête à tête secret et de douce intimité, nous découvrons au Seigneur nos désirs.

Nous prions la porte close, lorsque nous supplions sans ouvrir les lèvres et dans un parfait silence Celui qui ne tient pas compte des paroles, mais regarde au cœur.

Nous prions en secret lorsque nous parlons à Dieu par le cœur seulement et l’application de l’âme, et ne manifestons qu’à lui nos demandes : si bien que les puissances adverses elles-mêmes n’en puissent deviner la nature.

Telle est bien la raison du profond silence qu’il convient de garder dans la prière …

Aussi nos prières doivent-elles être fréquentes, mais courtes, de peur que, si elles se prolongeaient, l’ennemi qui nous guette n’eût la faculté d’y glisser quelque distraction. C’est là le sacrifice véritable : « Le sacrifice que Dieu veut, c’est un cœur contrit ». C’est là l’oblation salutaire, l’offrande pure, le « sacrifice de justice », le « sacrifice de louange ».

Bernard Lorenzato

Haut de page


Liens pratiques

1

Basilique Notre-Dame de la Garde