Accueil Actualités et agenda La Basilique > Pour vous, qui suis-je ?

Pour vous, qui suis-je ?

Contenu de la page : Pour vous, qui suis-je ?

21° Dimanche du Temps de l’Eglise, 23 Août 2020

La question est essentielle

Jamais elle ne cessera de nous être posée

Et toujours jusqu’à notre mort nous devrons y répondre, c’est celle que Jésus pose à ses disciples : « Pour vous qui suis-je ? » Question qui nous est posée pour nous aider à entrer dans le Mystère de Jésus.

Frères et sœurs, chers amis : Jésus ne livre le mystère de Sa Personne qu’à ceux qui Le suivent en prenant le risque de la Foi.

Regardons d’abord ses disciples. Ils avaient fait un bout de chemin avec Lui, ils s’étaient intéressés à ses paroles, à ses actes, ils étaient capables de parler de Lui avec les gens autour d’eux.

Or voilà que Jésus veut leur faire franchir une étape ; Il leur dit bien « Que dit-on de moi autour de vous ? » Mais Il semble ne pas prêter attention à la réponse donnée et Il relance immédiatement la question : « Et vous, que dites-vous, pour vous qui suis-je ? ».

Il ne s’agit donc plus maintenant pour les disciples de faire un discours ou d’émettre une opinion sur la personne de Jésus mais il s’agit de répondre à Celui qui est là, en face d’eux. C’est l’instant décisif de la rencontre, le moment où peut s’exprimer un engagement, mieux : une amitié, une confiance !

Chers amis, Tous ceux d’entre nous qui ont fait un bout de chemin dans la foi, fut-il court, savent bien que croire c’est tout autre chose que d’émettre une opinion sur Jésus. Croire au Christ c’est décider librement de vivre son existence en tenant compte de son histoire et surtout de Sa parole qui devient pour nous Lumière et Jugement de nos vies.

Croire c’est toujours à un moment ou à un autre s’exposer comme les disciples à la question que Jésus nous pose : « Qui dis-tu que Je suis ? » et c’est accepter d’y répondre avec nos mots balbutiants et peu assurés.

Pierre lui dira : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant »

Et nous que répondons-nous ?

La rencontre avec le Christ est une expérience, elle ne se réduit pas à un savoir. Et cette expérience se vit dans l’existence quotidienne à travers les conflits, les ambigüités ou l’insolite que vivent aussi tous les hommes.

Le Christ n’est pas ailleurs. Il se découvre au cœur des événements, et la foi consiste à aller à Sa recherche.IL habite le cœur de tout homme. Il habite notre cœur. Savons-nous en faire un ami proche, le plus proche de tous nos amis, Celui à qui on peut tout confier.

C’est en lisant l’Evangile qu’on peut-être conquis par Sa personne, séduit, au point de comprendre que finalement la chose la plus importante de ce monde, c’est de Le faire entrer, Lui, de plus en plus dans notre existence. Atteindre à cela, c’est essentiel, c’est vital .
Car c’est toujours Lui qui nous pousse à nous mettre debout au lieu de ramper, à nous rassembler au lieu de nous murer dans nos solitudes, à nous mettre en marche au lieu de renoncer.

En Le rencontrant dans la vie, la prière, la Parole de Dieu et les sacrements nous savons qu’Il est pour nous comme une source perpétuelle de Joie, de Paix, de bonheur et de perpétuel renouveau.

Frères et Sœurs chers amis,
Avec l’Eglise, je vous inviterai toujours avec force et conviction à suivre Jésus-Christ, à toujours mieux Le connaitre et L’aimer dans ce monde présent dur et implacable.
Suivre le Christ aujourd’hui comme hier c’est prendre le chemin d’une vraie liberté et d’une Espérance qui ne déçoit pas.

+Michel MOUISSE

Haut de page


Liens pratiques

1

Basilique Notre-Dame de la Garde