Accueil Actualités et agenda La Basilique > Passe derrière moi, Satan.

Passe derrière moi, Satan.

Contenu de la page : Passe derrière moi, Satan.

Le 25 août 1944 Marseille était libérée. "C’est Elle qui a tout fait" s’est exclamé le Général de Montsabert, en levant les yeux vers Marie au sommet du clocher.

22° Dimanche du Temps de l’Église, 30 août 2020.

« Passe derrière moi, Satan. »

Aujourd’hui Jésus annonce à ses disciples qu’Il va devoir aller à Jérusalem, y souffrir beaucoup, être mis à mort, et ressusciter le troisième jour.

Pour Pierre cette annonce est un scandale… Il nous révèle notre difficulté à accepter la réalité de la croix dans toute l’épaisseur de son mystère.

Or, c’est sur la croix que Jésus accomplit ce pour quoi Il est sorti du Père : Le salut de tous les hommes.

Et c’est la raison de la sévérité de Jésus : « Passe derrière moi Satan ! ». Pierre ne se rends pas compte qu’en refusant la mort de Jésus, Il refuse aussi la Résurrection.

Grâce à la mort et à la Résurrection, le pouvoir de la mort est à jamais détruit.

+Michel MOUISSE

PS : En ce Dimanche, nous solennisons la libération de Marseille le 25 août 1944.

Haut de page


Liens pratiques

1

Basilique Notre-Dame de la Garde