DIFFICILE PARDON.

Contenu de la page : DIFFICILE PARDON.

24° Dimanche du Temps de l’Église, 13 Septembre 2020.

DIFFICILE PARDON.

Aujourd’hui le Seigneur nous parle de pardon. C’est une exigence de l’Évangile.

Nous le savons, le pardon est difficile quand on a été blessé. Il n’est pas l’oubli.
Le pardon c’est aimer quand même, c’est-à-dire vouloir le bien de l’autre, faire reculer la haine que le Christ a vaincue.

Le pardon est le contraire de la vengeance. Dieu Lui-même nous pardonne, Il n’en finit pas de pardonner : Zachée, la femme adultère, le fils prodigue, la Samaritaine, Pierre, ses propres bourreaux pour lesquels Il demande le pardon de Son père… et nous autres, pauvres pécheurs !

Si le Seigneur se comporte ainsi comment pourrions-nous refuser de pardonner ?

Devant le pardon parfois si difficile à donner demandons au Seigneur la force et la grâce de pardonner nous aussi.

« Seigneur quand mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu’à sept fois ? ». Jésus lui répondit : « Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois. » Mt.18, 21-22

+Michel MOUISSE

Haut de page


Liens pratiques

1

Basilique Notre-Dame de la Garde