Accueil Année 2020 Pâques Octave 2020 > Marie de Magdala et Thomas

Marie de Magdala et Thomas

Contenu de la page : Marie de Magdala et Thomas

Lundi de Pâques, 13 avril 2020

« CHRISTOS ANESTI ! »

C’est la salutation que les chrétiens orientaux s’échangent pendant les quarante jours qui suivent la résurrection de Jésus c’est à dire de Pâques à l’Ascension.

Pendant cette période le « Christos anesti » remplace le « bonjour. »
Christos anesti signifie « Christ est ressuscité. »

On y répond : « Alithos anesti », « En vérité, Il est ressuscité ! »

Chacun devient Marie de Magdala, que Jésus interpelle par son prénom et à qui il dit : « ne me retiens pas ! Car je ne suis pas encore remonté vers mon Père. »

Jésus annonce ainsi que le changement qui s’opère en Lui, sa résurrection, est « passage » auprès du Père, qui va entraîner un nouveau type de relations avec Lui, celui qu’il évoque dans sa conversation avec Thomas à qui il se manifeste « visiblement » ressuscité : « parce que tu m’as vu, tu as cru : bienheureux ceux qui, sans avoir vu, ont cru. »

Oui, chacun devient Marie de Magdala, chargé d’un message fondamental : « va trouver mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père qui est votre Père, vers mon Dieu qui est votre Dieu. ».

Chacun devient Thomas entrant dans le bonheur de la véritable relation à Jésus : non Jésus tel que nous le verrions avec les limites de l’expérience humaine, mais avec l’horizon que Jésus ouvre à ceux qui croient sans voir : « vous allez recevoir l’Esprit Saint, Il vous conduira à la vérité toute entière. »

« Christos anesti !, Bénissons le Seigneur ! »

Philippe Guérin.

Haut de page