Accueil Année 2020 Pâques Octave 2020 > Une finale plus heureuse !

Une finale plus heureuse !

Contenu de la page : Une finale plus heureuse !

Samedi de Pâques 18 avril 2020

Une finale plus heureuse !

A l’origine l’évangile de Marc se terminait de manière un peu abrupte : « Les femmes sortirent et s’enfuirent loin du tombeau car elles étaient toutes tremblantes et bouleversées ; et elles ne dirent rien à personne, car elles avaient peur. » (Marc 16,8)
Cette finale surprenante a intrigué dès les premiers siècles de l’Église les lecteurs de l’évangile. Elle manifestait cependant le caractère éminemment déconcertant et bouleversant de la découverte du tombeau de Jésus vide.
Les autres évangiles, sans doute écrits un peu plus tard, avaient de leur côté conservé les témoignages de ces femmes et des apôtres à propos de leur rencontre avec Jésus ressuscité : « Quittant vite le tombeau, avec crainte et grande joie, elles coururent porter la nouvelle à ses disciples. Et voici que Jésus vint à leur rencontre et leur dit : Chaïrété ! Réjouissez-vous ! Mè phobeisté ! Soyez sans crainte ! » (Matthieu 28,8-9)
Aussi nous comprenons l’intention de celui qui ayant lu ces témoignages a voulu en faire une synthèse pour que les lecteurs de l’évangile de Marc n’ignorent pas toutes ces rencontres et comprennent comment le message du Ressuscité a été transmis et reçu à la fois dans le doute et dans l’enthousiasme.
L’évangile de ce samedi de Pâques qui conclut l’octave joue bien ce rôle de récapitulatif. Il nous redit qu’il faut dépasser la peur pour annoncer le mystère de la Résurrection ; Avec Jésus et par son Esprit tout devient possible.

Voir Cahiers Evangile n° 133, Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc, septembre 2005, Editions du Cerf, page 73.

Jean-Marie Maestraggi.

Haut de page