Accueil Année 2020 Temps de Pâques 2020 - 02 > Celui qui me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé.

Celui qui me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé.

Contenu de la page : Celui qui me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé.

Jeudi de la 4° semaine du Temps de Pâques, 7 mai 2020.

Celui qui me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé.

Dans son Traité sur saint Jean, commentant le verset “ Celui qui me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé," saint Augustin parle de “ l’unité de nature ” entre le Père et le Fils ; en accueillant Jésus, on accueille Dieu, comme en recevant le disciple, on reçoit le maître.

“ Comment donc devons-nous entendre ces paroles du Seigneur : « Celui qui me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyé ? » Si nous voulons les entendre dans ce sens, que le Père et le Fils ont une même nature, la conséquence naturelle de ces autres paroles : “ Celui qui reçoit mon envoyé, me reçoit ”, paraît devoir être que le Fils et l’envoyé ont aussi une même nature.

On pourrait donc supposer que le Sauveur a voulu dire : Qui reçoit celui que j’ai envoyé me reçoit en tant qu’homme, mais qui me reçoit comme Dieu, reçoit celui qui m’a envoyé. Toutefois, en s’exprimant de la sorte, ce n’est point l’unité de nature qu’il voulait faire ressortir dans la personne de celui qui est envoyé, mais l’autorité de celui qui envoie ; si donc vous considérez Jésus-Christ dans Pierre, vous y trouverez le maître du disciple ; si au contraire vous considérez le Père dans le Fils, vous trouverez le Père du Fils unique.”

Saint Augustin (354-430) a laissé une œuvre considérable qui a marqué la théologie occidentale. Il est appelé le “ docteur de la charité ”.

Bernard Lorenzato

Haut de page


Liens pratiques

1

Basilique Notre-Dame de la Garde