Accueil Année 2020 Temps de Pâques 2020 - 02 > Les persécutions subies par le serviteur du Seigneur.

Les persécutions subies par le serviteur du Seigneur.

Contenu de la page : Les persécutions subies par le serviteur du Seigneur.

Mardi de la 5° semaine du Temps de Pâques, 12 mai 2020.

Les persécutions subies par le serviteur du Seigneur

Entouré des disciples, l’apôtre Paul, persécuté par ses compatriotes juifs, a eu la force de se lever et d’entrer dans la ville. Le Seigneur l’a soutenu avec puissance afin qu’il puisse continuer son service après avoir été laissé pour mort sous les pierres qu’il avait reçues. Il fait, sans doute, allusion à cette circonstance lorsqu’il dit en 2 Cor. 11:25 : « Une fois j’ai été lapidé ». Il rappelle aussi à Timothée les persécutions et les souffrances qu’il avait endurées à Antioche, à Iconium et à Lystres (2 Timothée 3:11) en ajoutant : « Et le Seigneur m’a délivré de toutes ».
On peut trouver étrange que le Seigneur permette qu’un serviteur aussi fidèle que Paul passe par de si grandes épreuves. Mais l’apôtre avait compris pourquoi le Seigneur agissait ainsi. Lorsqu’il lui fut envoyé une écharde dans la chair, il a supplié le Seigneur qui lui a répondu : « Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans l’infirmité ». Alors Paul a pu dire : « Je me glorifierai donc très volontiers plutôt dans mes infirmités, afin que la puissance du Christ demeure sur moi. C’est pourquoi je prends plaisir dans les infirmités, dans les outrages, dans les nécessités, dans les persécutions, dans les détresses pour Christ : car quand je suis faible, alors je suis fort » (2 Cor. 12:8-10).
Le chrétien comprend que l’œuvre du Seigneur ne peut aboutir que par la force qui vient de lui. Il place ses serviteurs dans des circonstances où leur faiblesse se réalise, tandis que sa puissance se manifeste en eux pour accomplir son œuvre. Quand le Seigneur appelle quelqu’un à son service, il lui fournit toute la force nécessaire et le place dans des circonstances qui l’obligent à dépendre de lui. C’est pourquoi l’apôtre dit : « Quand je suis faible, alors je suis fort ».
Que l’Esprit du Seigneur soutienne tous ceux qui subissent l’épreuve de la persécution, particulièrement les chrétiens d’Orient.

Père Guy Sagna

Haut de page