Accueil Année 2020 Temps de Pâques 2020 - 03 > Ils se firents baptiser au nom du Seigneur Jésus.

Ils se firents baptiser au nom du Seigneur Jésus.

Contenu de la page : Ils se firents baptiser au nom du Seigneur Jésus.

Lundi de la septième semaine du Temps de Pâques, 25 Mai 2020.

« ILS SE FIRENT BAPTISER AU NOM DU SEIGNEUR JESUS, …
ET QUAND PAUL LEUR EUT IMPOSÉ LES MAINS,
LE SAINT ESPRIT VINT SUR EUX … » (Actes des Apôtres 19,5-6)

L’eau, dans la tradition biblique de la foi, est liée à l’action de Dieu qui fait franchir ce que l’homme ne peut franchir par lui-même : l’accès au monde de Dieu.

Elle est liée à ce que Dieu donne : sa parole, une parole qui dit le secret de la vie, et donne le désir de devenir comme un « reflet de Dieu. »

Au terme de la longue histoire de la foi, l’homme biblique n’a plus qu’un seul désir : « Dieu, … Tu es mon Dieu, …
Je Te cherche dès l’aube, … mon âme a soif de toi ; …
Après toi languit ma chair … » (ps 62)

L’un des fruits de la foi, c’est ce désir de Dieu.

Dieu ne laisse pas sur sa faim l’homme en qui il a fait naître ce désir : il le lie à Lui d’un lien que l’homme n’avait jamais imaginé : la communion la plus profonde, la communion dans l’Esprit, dans Son Esprit.

  • « Je te baptise au nom du Père et du Fils et de l’Esprit Saint , » entend de ses oreilles celui sur qui coule l’eau du Baptême.
  • « Reçois la marque de l’Esprit Saint, le don de Dieu, » entend celui sur qui se pose la main de celui qui le confirme.
  • « Tu es mon enfant bien aimé, en Toi j’ai mis tout mon amour, » a entendu Jésus sortant de l’eau du Jourdain.

C’est bien aussi ce qui est dit au baptisé dans le geste de la Confirmation qui achève la révélation baptismale.

Dieu accomplit son plus grand désir : il se donne pleinement et donne à chacun de le recevoir comme Jésus l’a fait « en Esprit et vérité. »
(Jean 4,23-24)

Philippe Guérin

Haut de page